Internet et la liberté d’expression

9 juin 2012 23 h 56 min / no comments

un droit fondamentaleLa liberté d’expression et d’opinion est l’une des libertés fondamentales de notre société. Elle permet à chacun d’exprimer ses idées, sa pensée, ses croyances et de les diffuser sans restrictions de la part des autorités à travers tous les moyens de communication. Elle s’applique à internet de la même manière qu’à tout autre organe de presse ou médias.


Internet, un outil de communication transfrontalier

En France, elle a été inscrite dans la constitution suite à la Révolution française de 1789, et d’autres pays européens ont suivi en s’en inspirant.Internet est un moyen de communication qui s’est développé très rapidement depuis un peu plus d’une dizaine d’années. Cet outil est aujourd’hui totalement démocratisé et utilisé par le plus grand nombre aux quatre coins du monde. C’est un réseau de réseaux sans centre de contrôle et sans frontière. C’est un espace de neutralité où les règles de la liberté d’expression s’appliquent plus qu’ailleurs. De par sa structure, c’est donc un outil de communication qui n’est pas contrôlé par un organe étatique. Aucun pouvoir ne peut contrôler sa dynamique communicative. Il possède alors une large liberté d’expression qui n’est pas entravée par un pouvoir quelconque. Chacun peut communiquer librement et de façon instantanée où qu’il se trouve. L’accès des sites est en règle générale ouvert à tous sans conditions. Cette liberté peut d’ailleurs mettre en péril les pouvoirs des gouvernements même s’ils tentent d’y remédier en tentant d’instaurer et d’appliquer une politique de contrôle voire de censure. Néanmoins il leur est difficile de réguler les flux d’information et de communication. De par son audience et sans contraintes des frontières, Internet est un outil qui permet de dénoncer les violations des libertés d’expression et des droits de l’homme commis par certains régimes dictatoriaux. Internet constitue donc un progrès fondamental et une opportunité non négligeable pour la liberté d’expression et sa défense.

Une liberté d’expression avec quelques limites

Néanmoins, que ce soit sur internet ou à travers d’autres moyens de communication, la liberté d’expression a ses limites. Tout ne peut pas être dit. En effet, il ne faut pas oublier l’idée que la liberté de chacun doit s’arrêter là où commence celles des autres. Le fait de tout dire peut restreindre la liberté d’autrui en lui causant des dommages directs ou indirects. Par conséquent, des sanctions peuvent être encourues si des principes ne sont pas respectés. La liberté d’expression ne peut porter atteinte à la réputation, à l’intégrité et à la vie privée d’une personne et engendrer un risque de diffamation, elle ne peut pas propager des propos haineux et racistes, elle ne peut pas porter atteinte à la sécurité de l’Etat. Les autorités, malgré le caractère transfrontalier d’internet, tentent de réguler la communication qui se fait sur internet pour pallier aux violations de ces principes. Pour cela le droit qui régit les autres médias traditionnels, est appliqué. L’hébergeur du site peut alors être tenu pour responsable.

image: Rahul Sengupta – Fotolia.com

Tags